Actualités

Partager sur :

À la découverte du métier de Chargé d'Affaires Agricole au Crédit Agricole Charente Périgord

26 juin 2023 Career Center
Vue 342 fois

Et si le métier de Chargé d'Affaires Agricole était fait pour vous ?

Découvrez sans plus attendre l'interview de Samuel, non purpanais mais qui a répondu à nos questions pour apprendre davantage sur ce métier. En poste au Crédit Agricole Charente Périgord depuis juin 2022, Samuel est Ingénieur Agronome de formation, dans la spécialisation "Gestion Durable des Territoires ruraux".

Après l’obtention de son diplôme, il s'est lancé sur un projet entrepreneurial associant agriculture, association de type Tiers lieu, accueil à la ferme et un centre de formation et recherche. Il s'est ensuite installé en tant qu’agriculteur en 2019.

 

En 2020, à la suite d’événements de vie, il postule au Crédit Agricole et arrive sur l’agence de Terrassons en CDD pendant 5 mois. Titularisé en CDI en Aout 2020 sur l’agence de Thiviers en tant que Chargé de clientèle agricole, il passe ensuite Chargé d'Affaires Agricole en juin 2022 sur la même agence.

1/ Samuel, pouvez-vous nous dire en quoi consiste votre métier de Chargé de clientèle agricole ?

Le métier de Chargé de clientèle agricole consiste à accompagner les exploitations agricoles du territoire dans leur développement et les porteurs de projets dans leur phase d'installation que ce soit sur la partie investissement, épargne, fiscalité ou assurances. Au-delà de la partie purement agricole, c’est aussi la partie privée des agriculteurs qu’on accompagne sur tous ses aspects. Tout cela dans un respect des règlementations et de la conformité de notre entreprise. Cette courte définition du métier permet de comprendre les enjeux de ce poste et le fait que le client, les agriculteurs pour moi, sont au centre de mes préoccupations, afin de répondre à leurs besoins et de les conseiller au mieux.

 

L’objectif étant de les accompagner et leur donner des leviers auxquels ils n’auraient pas forcément pensé sur différents sujets. Un des enjeux étant de participer au développement du territoire dans lequel je me trouve. Le sens de l'équipe est également très important au sein de ce métier, car au delà que nous ayons chacun nos activités, nous avançons tous dans la même direction et nous nous entraidons fortement. 

2/ Pouvez-vous présenter quelques missions ?

Les missions relatives au poste sont de manière non exhaustives, et de manière très formelles les suivantes  : 

  • La relation client : voir au moins une fois son client dans l’année pour répondre à ses besoins et ainsi faire un meilleur suivi. Le modèle relationnel mis en place au sein de notre entreprise nous aide dans cette mission.
  • Un esprit de prospection et de conquête pour développer le portefeuille que l’on gère au quotidien, et faire en sorte d’être pro-actif sur notre territoire en allant consolider nos clients existants.
  • Le sens du résultat en optimisant la connaissance de nos clients et de leurs besoins afin de leur apporter le meilleur conseil, tout en répondant aux objectifs de l’agence et de la Caisse régionale.
  • L’esprit d’équipe pour contribuer au bon fonctionnement de l’agence et être dans l’entraide. 
  • Le professionnalisme : s’impliquer en étant en veille d’informations liées à notre métier pour être le plus compétant possible. Etre dans la volonté d’évoluer, de se former et de devenir expert dans son domaine. 

Enfin, je dirais également qu'il faut avoir la passion de son territoire pour lui permettre de continuer à se développer, en adéquation avec nos valeurs et celle que porte notre entreprise. 

3/ Les avantages, les difficultés de ce métier et les compétences demandés sur le terrain selon toi ?

Les avantages sont nombreux si l’on souhaite être au contact de celles et ceux qui nous nourrissent : voir la diversité des femmes et des hommes, apprendre et se confronter à la réalité du terrain, s'enrichir humainement..

 

Il y a bien sûr des difficultés rencontrées sur des situations difficiles que ce soit économiquement ou humainement pour nos clients mais c’est là où notre travail trouve aussi son sens afin d’accompagner au mieux chaque projet, chaque personne, que ce soit quand tout va bien mais aussi quand la situation est plus critique. Le besoin de résultat qui peut mettre une certaine pression mais qui peut être aussi un levier pour se projeter, se challenger et être stimulé dans son quotidien que ce soit individuellement ou collectivement.

 

Les compétences demandées sont liées à la connaissance de son territoire, de l’épargne financière et de ses leviers, des assurances, de l’analyse financière afin d’accompagner ou non les projets, de l’environnement fiscal et juridique, du financement des agriculteurs et de leur fiscalité, et, sans oublier la gestion du risque inhérente à notre métier.

 

Il faut avoir une rigueur, une organisation et surtout une très forte réactivité pour répondre aux besoins des clients. Bien connaitre nos outils et les utiliser à bon escient. Il faut aussi savoir négocier, argumenter et faire adhérer en donnant du sens dans ce que l’on fait et pour quoi. 

 

Sur le savoir-être, il faut avoir de l’empathie en étant à l’écoute et en se mettant à la place du client, ou des autres personnes de l’équipe. Une capacité d’adaptation est aussi importante. Un esprit d’équipe afin de co-construire ensemble. Savoir communiquer et être pédagogue. Avoir une capacité à prendre des décisions, se positionner, prendre des initiatives et à apprendre.

 

Le fait d’être autonome est aussi une bonne compétence et notre formation (Ingénieur Agronome) nous donne les compétences pour l’être. Toutes ces compétences ne sont pas exhaustives et s’acquièrent avec le temps,  mais sont une bonne base pour son épanouissement personnel et celle de l’équipe. 

4/ Les perspectives d’évolution en tant que chargé de clientèle agricole ?

Les perspectives d’évolution sont nombreuses si on le souhaite. Avec un métier comme le mien, on peut devenir expert sur un domaine particulier comme les assurances pour les professionnels et les Agriculteurs.  

 

On peut aussi évoluer en tant que chargé d’affaires pour les entreprises du territoire ou travailler dans la banque privée sur l’accompagnement fiscal et d’épargne de nos clients haut de gamme. 

 

Aujourd’hui des évolutions sont possibles aussi pour travailler au siège en tant qu’analyste, à l’intérieur d’un service au Back Office, au Middle Office, ou en tant que responsable de service. Il y a aussi des évolutions possibles en tant que Manager que ce soit en agence en tant que directeur adjoint ou directeur d’Agence. Tous ces exemples ne représentent pas l’étendue des possibilités que nous avons mais donne des premières pistes et montrent le large panel de choix qui s’offre à nous en fonction de nos valeurs et de nos appétences.

 

Pour ma part, ayant démarré une formation complémentaire en Octobre 2022 (Formation Continue à l’ESB Banque de Bordeaux sur 2 ans et réalisant la formation de Manager Bancaire) je souhaite partir sur une mission transversale pour répondre aux enjeux liés à la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) en étant Manager d’une unité sur ce sujet par exemple. Puis par la suite pourquoi pas devenir Responsable d’un service ou d’une Agence. La volonté étant d’intégrer les parties stratégiques de notre Caisse et de notre Groupe. Cette motivation est liée notamment avec les orientations et motivations du Groupe d’atteindre la neutralité en 2050 tout en intégrant les autres enjeux Sociétaux, Technologiques et Réglementaires. 




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.