Actualités

Partager sur :

Estelle PELTIER (101e) récompensée pour son mémoire de fin d'études !

05 octobre 2023 École
Vue 260 fois

L'Académie d'Agriculture de France (AAF) et la Fondation Xavier Bernard décernent chaque année des prix qui récompensent les meilleurs mémoires de fin d'études des écoles d'ingénieurs Agri/Aro publiques et associatives.

 

Cette année, Estelle PELTIER (101e) a été récompensée par la jury pour son travail intitulé "La filière du cuir en Occitanie - État des lieux de la filière cuir en Occitanie et analyse des conditions de sa relocalisation", réalisé dans le cadre de sa dernière année d'études à PURPAN durant l'été 2022 et encadré par Hichem AMICHI.

 

La remise des prix s'est accompagnée d'une présentation orale publique de son mémoire et de son parcours d'Ingénieure devant les membres du jury ainsi que le Bureau de l'AAF et de la Fondation Xavier Bernard en septembre dernier.

 

Félicitations Estelle !

Elle nous en dit un peu plus sur son mémoire !

1# - Peux-tu nous expliquer rapidement le sujet de ton mémoire ?

 

"J’ai fait mon stage de fin d’études dans la filière du cuir en Occitanie. Je souhaitais observer comment se porte cette filière aujourd’hui sur ce territoire et comment elle pourrait ou non s’y relocaliser. L’enjeu ici est qu’il s’agit d’une filière historique en Occitanie mais qui a été énormément délocalisée avec notamment la concurrence chinoise. Elle a donc quasiment disparue ici. Mon but était alors d’aider un collectif à voir un peu plus loin du point de vue de sa stratégie."

 

2# - Pourquoi ce sujet/ce mémoire ?

 

"J’hésitais à me lancer ou non dans la recherche, puis finalement mon stage fut très affilié sciences économiques et recherche. Et dans le cuir car je trouve que c’est un produit noble. Pour moi, je devais rédiger un mémoire utile et susceptible de faire avancer la recherche."

 

3# - As-tu un conseil à adresser aux étudiants pour l’écriture de leur mémoire ?

 

"Ne pas s’y prendre au dernier moment ! Et bien échanger avec son tuteur car il est là pour les aider. Moi j’ai sollicité mon tuteur pour des relectures par exemple."

Depuis, Estelle s’est lancée dans la rédaction d’une thèse portant toujours sur le cuir mais aussi sur la laine et le chanvre pour observer comment les collectifs agricoles permettent de restructurer ces filières en Occitanie. Elle s’inscrit dans le projet FAVA (Filières Agricoles à forte Valeur Ajoutée) développé à l’École d’Ingénieurs de PURPAN.




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.